Actualité du port

8ème OPEN DE L’INTERNATIONAL on line

jeudi 25 juin 2020

8ème OPEN DE L’INTERNATIONAL on line

(6 juillet 2020)

La journée des entrepreneurs bretons qui osent le monde !

Programme et inscription ici :

https://opendelinternational.com/

Un chantier de rénovation hors norme

vendredi 22 mai 2020

La CCI métropolitaine Bretagne ouest a engagé, dimanche 17 mai, un chantier hors normes de rénovation  du bateau-porte de la forme de radoub n°3 du port de Brest.  Ce chantier d'une durée de deux mois représente un budget de plus de 2 millions d'euros.

La forme de radoub n°3 du port de Brest a été mise en service à la fin des années 70. Le Bellamya, le Pierre Guillaumat et le Prairial ont été les premiers navires accueillis, des monstres de 414 mètres de long, 63 mètres de large et 550 0000 tonnes de port en lourd, construits par les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire. Le plus grand navire accueilli ensuite est le Ti Europe (380 mètres de long, 68 mètres de large pour 24,50 mètres de tirant d'eau), en mai 2013. Construit en 2002 en Corée du Sud, il s’agit du plus grand pétrolier à double coque du monde actuellement en service.

 

Les grands paquebots fréquentent également la réparation navale du port de Brest depuis 2015. La première grande unité accueillie a été le Norwegian Epic. Elle a mobilisé 5 000 personnes pendant cinq semaines à Brest pour lui refaire une beauté. Le challenge était de taille pour ce navire de croisière sorti en 2010 des chantiers STX de Saint-Nazaire, d'une longueur de 330 mètres et d’une capacité d'accueil de près de 7 000 personnes. 

 

Rester concurrentiel                                                                                                                                            

L’activité de réparation navale du port de Brest est également reconnue pour sa compétence d’intervention sur les cuves de méthaniers et les équipements spécifiques aux shuttle tankers.

Ainsi, la réparation navale demeure une activité emblématique du port de Brest, qui entend plus que jamais poursuivre son positionnement sur le marché mondial de la réparation et du refit de grand navires/engins spécialisés tels que les paquebots, les engins offshore (pipelay vessels, semi sub vessels…). La crise sanitaire est venu perturber et suspendre l'activité de réparation navale, rendant impossible l’accueil de deux paquebots géants en avril dernier. Les travaux de rénovation porté sur la forme de radoub n°3 marquera la reprise d'activité au chantier naval brestois.

 

 

 

 

Un chantier hors normes                                                                                                                                          

Ces travaux hors normes débutés dimanche 17 mai au matin portent sur le carénage du bateau-porte de la forme de radoub n°3. Ce dernier a été construit sur place en béton précontraint et n’a pas été déplacé du site depuis plus de 40 ans. Il s’agit donc d’une première pour cet équipement très dimensionné qui n’est pas un navire à proprement parler, mais dont la manœuvre va néanmoins s’opérer comme tel pour rejoindre la forme n°2, là où il passera aux mains du chantier naval.

 

Deux mois de travaux                                                                                                                                         

L’ensemble de l’intervention représente un coût de plus de 2 millions d'euros, dont l’amené puis le retour qui représentent deux opérations onéreuses du fait de leurs exigences opérationnelles et assurantielles. Les travaux en chantier seront réalisés à Brest par la société Damen et portent principalement sur le traitement de protection des bétons et aciers de précontraintes (coatings), essentiels au maintien de la structure et à la garantie de longévité du bateau porte, le changement des bois d’accostage, le traitement anticorrosion des structures acier, la réfection des joints d’étanchéité…

 

La durée du chantier est estimée à 60 jours, sous réserve des conditions de marée. Le retour du bateau porte à son emplacement et l’opérationnalité pleine de la forme n°3 sont prévus fin juillet 2020.

Eco-pâturage au port de Brest

mardi 28 avril 2020

 

Dans le cadre de sa politique environnementale, la CCIMBO-Port de Brest gère, depuis 2019, une partie des espaces verts du terminal multi-vracs par éco-pâturage via un contrat signé avec un prestataire http://lestontonstondeurs.fr/

Un troupeau mixte de chèvres et de moutons est présent à l’année sur une surface d’environ 16 000 m².

Les moutons permettent de maintenir une végétation rase et les chèvres, en consommant certaines plantes, permettent aux espèces végétales locales de se réimplanter.

Le troupeau est constitué actuellement de 12 chèvres et 10 moutons auxquels s’ajoutent deux agneaux nés sur site courant avril.

Covid-19 Nous nous engageons pour vous !

jeudi 23 avril 2020

Cette crise sanitaire sans précédent nous affecte tous. Nous continuons à nous engager pour que l'activité portuaire continue !

Retrouvez tous les détails de nos engagement ici : 

Un nouveau trafic au départ du port de Brest

vendredi 3 avril 2020

La société Les Recycleurs Bretons vient d'expédier au départ de Brest un premier navire chargé de 2 000 tonnes de broyats de bois et de 2 000 tonnes de CSR (combustibles solides de récupération).  Le CSR est un combustible de substitution préparé à partir des déchets non dangereux et destinés à être valorisés énergétiquement dans une centrale de cogénération à Stockholm en Suède.

 Ces matériaux sont produits dans la région brestoise à partir de déchets (encombrants de déchetteries, déchets d’équipements et d’ameublements et déchets d’activités économiques) qui subissent une transformation avec des machines de haute technologie avant d'être livrés sur le port sous la forme de balles.

 Le CSR présente de nombreux avantages, économique par le process industriel mis en oeuvre, réglementaire en réduisant le stockage des déchets en centre d’enfouissement  ou environnemental par la limitation de l’utilisation d’énergie fossile et la préservation des ressources en proposant des matières premières issues du recyclage (papier, cartons, bois, métaux ferreux et non ferreux).

 La société Les Recycleurs Bretons annonce un objectif de 20 à 25 000 tonnes expédiées au départ du port de Brest  en 2020. 

[Covid-19] Point de situation sur la poursuite des activités de la CCIMBO

mardi 24 mars 2020

[Covid-19]

Face à l’épidémie de Covid-19, la CCI métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) en Finistère reste pleinement mobilisée pour assurer une continuité de ses activités, dans un contexte de crise sanitaire sans précédent. Point sur la situation ce mardi 24 mars.

• Les équipements :

• Ports de commerce de Brest et Roscoff : dans cette période difficile, les ports de commerce de Brest et de Roscoff sont pleinement engagés aux côtés de leurs clients pour sécuriser les flux de marchandises. Les services portuaires assurent aussi la bonne prise en charge des escales de navires (capitainerie, lamanage, pilotage, remorquage, services aux navires, manutention, systèmes d'information, sûreté).

• Ports de pêche de Cornouaille (Douarnenez, Audierne, St Guénolé Penmarch, Le Guilvinec, Loctudy, Concarneau) : continuité d’activité avec des ventes en criée pour la pêche côtière.

• Ports de pêche de Brest et Roscoff : suspension des ventes faute de produits d’apports mais l’accueil téléphonique et la correspondance par courriers électroniques sont assurés. Les criées sont maintenues en condition opérationnelle, en capacité de reprendre les ventes dès retour à la normale.

• Réparation navale en Cornouaille (Concarneau, Douarnenez, Le Guilvinec) : le slipway de Douarnenez a suspendu son activité, l’élévateur du Guilvinec a peu de mouvements prévus et les engins de carénage de Concarneau sont arrêtés à date.

• Aéroport Brest Bretagne (géré par la société ABO, Aéroports de Bretagne ouest, dans laquelle la CCIMBO est majoritaire) : le trafic de vols commerciaux est suspendu à compter de demain et jusqu’à nouvel ordre. La piste reste ouverte (notamment pour les vols sanitaires).

•  Aéroport Quimper Bretagne (géré par la société ADC, aéroport de Cornouaille, filiale de la société ABO) : suspension de vols commerciaux mais la piste reste ouverte pour les vols sanitaires notamment.

• Aéroport de Morlaix (gestion directe par la CCIMBO) : la continuité des activités est assurée.

• CRT Morlaix (centre de ressources technologiques) : la continuité des activités est assurée.

• Antenne de Carhaix : fermée (s’adresser à l’hôtel consulaire à Morlaix).

• Galerie de visite de la criée de Roscoff : fermée au public jusqu'à nouvel ordre. L'équipe reste joignable par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

• Château du Taureau : fermé au public jusqu'à nouvel ordre. L'équipe reste joignable par téléphone au 02 98 62 29 73 et par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

• Les trois hôtels consulaires (Brest, 1 place du 19e RI ; Morlaix, proximité Aéroport ; Quimper, 145 avenue de Kéradennec) ne sont opérationnels que pour assurer le traitement des demandes des entreprises, notamment les formalités (CFE) et les formalités à l’international et assurer l’accueil téléphonique et messages mails.

• Nombre de formalités traitées du 17 au 23 mars (depuis le confinement) par les trois délégations : plus de 340 à hier soir (dossiers CFE, formalités internationales...).

• Un numéro vert :
La CCIMBO a mis en place un numéro vert 0800 74 09 29, à disposition de ses ressortissants du Finistère, qui fonctionne comme une cellule d’information et d’accompagnement des entreprises sur les différentes aides en raison du COVID-19.

Rappel : Le lien avec la CCIMBO et les délégations se fait en priorité par téléphone ou par mail auprès des contacts suivants :

Brest : T. 02 98 00 38 00. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Morlaix : T. 02 98 62 39 39. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Quimper : T. 02 98 98 29 29. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En cas de nécessité impérieuse (formalités...), le lien peut se faire par dépôt de documents sans contact physique avec les agents consulaires. Le dépôt est précédé d’un coup de fil qui permet d’organiser la réception du pli. La remise et la reprise du pli se fait à l’entrée de la délégation dans un lieu où il n’y a aucun contact (sas).

• La formation : (rappel)

- Ifac Campus des métiers, à Guipavas : fermeture complète jusqu’à nouvel ordre. Les Mercredis de l’apprentissage comme toutes les activités ayant lieu sur le Campus sont donc annulés : concours, ateliers professionnels, location de salles... Pour toutes demandes, contact exclusivement par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Suivre l’actualité sur www.ifac-brest.fr ou sur les réseaux sociaux.

- La formation professionnelle continue : fermeture au public des centres de formation jusqu’au 15 avril 2020 mais l’accueil téléphonique est maintenu via le numéro de téléphone 02 98 98 29 88 ou en contactant votre centre de formation habituel :

. Ciel Bretagne au Relecq-Kerhuon :
T. 02 98 30 45 78.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Ecole de Français Ciel Bretagne au Relecq-Kerhuon :
T. 02 98 30 45 75.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Cefortech à Brest :
T. 02 98 44 52 58.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Morlaix Formations :
Tertiaire Informatique Métiers T. 02 98 62 39 29.
Techniques : T. 02 98 62 39 31
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Thalea Formations à Morlaix :
T. 02 98 62 39 27
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. Irtec à Quimper :
T. 02 98 90 05 83.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. CFTMI - CEL à Quimper :
T. 02 98 98 29 78.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

. EMBA business school à Quimper :
T. 02 98 10 16 16.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contacts presse :

Blandine Kermarec, responsable de la Communication marketing CCIMBO Brest et Morlaix.
Tél. 02 98 00 38 54 – M. 06 61 35 83 45 – Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Yann Duclos, responsable du service Communication CCIMBO Quimper.
Tél. 02 98 98 29 94 – M. 06 48 97 79 17 – Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos de la CCI métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO)

La CCIMBO est un établissement public administratif de l’Etat (siège à Brest et trois délégations : Brest, Morlaix, Quimper). Ses missions : représenter les intérêts de ses 33 000 entreprises finistériennes du commerce, du tourisme, de l’industrie et des services auprès des pouvoirs publics ; informer, accompagner les entreprises à chaque étape de leur développement (création – transmission, formalités, animation de pépinières d’entreprises, de réseaux...) ; observer, analyser, réaliser des études et mener un travail de prospective au service de tous les acteurs des territoires (Etat, collectivités, entreprises, écoles et université,...) ; assurer la formation professionnelle et la diplomation aux différentes étapes de la vie pour les dirigeants, les salariés, les jeunes et les demandeurs d’emploi ; gérer de grands équipements publics tels que les ports (tous en gestion directe sauf une gestion majoritaire pour la criée de Brest ) et les aéroports (en gestion directe à Morlaix et majoritaire à Brest et à Quimper dans le cadre de sociétés).

La CCIMBO contribue à hauteur de 2,2% - soit 15 milliards sur un total de 684 milliards d’euros – à la valeur du territoire du Finistère (source : étude du cabinet Goodwill – 2017).1, place du 19e R.I – BP 92028 – 29220 Brest cedex 2 – T. 02 98 00 38 00 – F. 02 98 00 39 02 - www.bretagne-ouest.cci.bzh

Suivez-nous sur Logo de twitter Logo LinkedIn Logo de Facebook Logo Youtube logo-bretagne-economique

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Démantèlement d’outillage portuaire

démantèlement d'outillage portuaire
lundi 9 mars 2020

Démantèlement d’une trémie route, de la grue FCB4 (quai 6ème Minéraliers) et d’une grue Peiner (3ème Eperon) du fait de leur vétusté ou inadéquation à l’évolution des trafics portuaires.

 

 

démantèlement d'outillage portuaire

DR Jacques CARNEY

Le port de Brest a participé au salon EUROMARITIME 2020

mercredi 19 février 2020

Rendez-vous d’affaire de l’industrie maritime, cet évènement rassemble les principaux acteurs industriels et économiques de la croissance bleue. Plus de 300 exposants représentant toute la diversité et la richesse des industries concourant à l’économie de la mer étaient réunis du 4 au 6 février 2020 au Parc Chanot de Marseille pour présenter aux prescripteurs, décideurs, acheteurs, maîtres d’œuvre et sous-traitants l’ensemble de leur savoir-faire et de leurs innovations technologiques.

Nouvel engin de manutention

nouvel-engin-manutention
mercredi 19 février 2020

Le 13 février,  réception d’un nouvel engin de manutention, une pelle MHL 380, destiné à un nouveau trafic de balles CSR (combustible solide de récupération) à l’exportation.

Cet engin est équipé d’une pince de manutention pour le CSR ainsi que d’un grappin pour la ferraille et d’une benne pour les vracs solides.

nouvel-engin-manutention

Visite du député brestois JC Larsonneur

visite-JC-Larsonneur
mercredi 19 février 2020

Le 10 février, Jean-Charles LARSONNEUR, Député de la 2ème circonscription du Finistère, a souhaité se faire présenter le système mobile de traitement des eaux de ballast actuellement positionné à Brest dans le cadre du projet européen Atlantic blue ports pour lequel la CCIMBO est coordinatrice. La présentation a été suivie d’une visite du port.

Pour plus d’informations sur ce projet.  Cliquez ici.

LET’S GO, c'est l'événement régional de l'emploi et des métiers logistiques

jeudi 30 janvier 2020

LET’S GO, c'est l'événement régional de l'emploi et des métiers logistiques, organisé par Bretagne Supply Chain et l'AFT.

Pourquoi Let’s GO ?

  • Les entreprises ne parviennent pas à recruter les personnels dont elles ont besoin, ce qui nuit à la performance des entreprises, industriels, distributeurs ou transporteurs.
  • Les métiers de la supply chain, de la logistique et du transport sont méconnus ou pâtissent d’une mauvaise image
  • La supply chain et ses métiers offrent pourtant de réelles opportunités de carrières, aussi bien en quantité (nombre de postes à pourvoir important et en augmentation) qu’en qualité (toutes qualifications et grandes possibilités d’évolution)

Deux semaines d’événements

  • Du 1er au 16 février 2020 : deux semaines de visites d’entreprises, ateliers et conférences, forums emploi, portes ouvertes partout en Bretagne et dans le Grand Ouest
  • Le 13 février : un temps fort avec Let’s GO – le Village à la Halle Martenot à Rennes organisé autour d’un « Parcours des métiers » (circuit découverte, informations sur les filières de formation, démonstrations…) et d’un « Forum emploi »

Pour plus d’informations, rendez-vous sur cette page : https://www.bretagne-supplychain.fr/projet/lets-go/

Soutage de navire au GNL, une première au port

lundi 23 décembre 2019

Une grande première au port ; la drague aspiratrice, Scheldt River, qui travaille actuellement à Brest dans le cadre des travaux du développement du port, a été ravitaillée au GNL le 19 décembre. Si encore peu de navires fonctionnent au GNL, ce carburant réduit les émissions de dioxyde de carbone, supprime la quasi-totalité des émissions de soufre, d’oxyde d’azote et les particules fines. Ce premier test à Brest vise à valider le système et les procédures misent en œuvre et doit permettre au port de Brest de répondre aux demandes des armateurs. Il souligne l'expansion des options de livraison de GNL dans les ports européens.

 

Retrouvez le communiqué de presse de Titan LNG, le fournisseur de LNG qui a assuré ce soutage (à télécharger ici). 

La CCI métropolitaine Bretagne Ouest vous propose le numéro 129-130 de Vigie Mer

lundi 25 novembre 2019

la CCI métropolitaine Bretagne Ouest vous propose la lecture de Vigie Mer, revue de presse économique, bi-mensuelle, sur les activités liées à la mer en Bretagne : sécurité et sûreté maritimes, naval et nautisme, ressources énergétiques marines, ressources biologiques marines, biotechnologies marines, environnement et aménagement du littoral, ports, infrastructures et transports maritimes.

Vigie-Mer-banner

 

Pour lire Vigie Mer N°134 (du 16 au 31 octobre 2019)  https://www.bretagne-ouest.cci.bzh/economie-et-territoires/revues-de-presse/vigie-mer

La drague aspiratrice River Scheldt

lundi 25 novembre 2019

La drague aspiratrice River Scheldt, en provenance de Zeebrugge, a commencé les travaux de dragage du chenal principal d’accès au port et des souilles des quais du terminal multimodal et du terminal EMR. Les sédiments issus des dragages seront stockés dans le casier créé par une digue d’enclôture devant l’actuel polder afin de le prolonger de 14 ha. Ce navire est le second du groupe DEME qui fonctionne au GNL.

Le port de Brest, porte d’entrée de la Bretagne pour les marchandises bio destinées à l’alimentation animale

Poste-inspection-frontalier
mardi 5 novembre 2019

En réponse à la demande de la CCIMBO, le port de Brest a été ajouté à la liste des points d’entrée désignés autorisés pour le contrôle des aliments pour animaux d’origine non animale issus de l’agriculture biologique importés de pays tiers.

Cet ajout figure dans le dernier avis aux opérateurs concernant les contrôles à l’application du règlement (CE) 1235/2008 pour ce qui concerne les denrées alimentaires d’origine animale et les aliments pour animaux importés issus de l’agriculture biologique paru dans le JORF n° 0245 du 20 octobre 2019 et a été notifié aux services de la Commission européenne.

Cet agrément s’ajoute aux autres agréments dont dispose le port et vient ainsi compléter une offre logistique multimodale multiproduits au services des acteurs économiques bretons.

Le port de Brest est ouvert 24/24h 7/7 jours. Il est agrée ISO 9001, ISO 14001 et ISPS.

                                                                                                                                                            

Poste d’Inspection Frontalier (Services Vétérinaires)   

Le port de Brest est équipé d’un Poste d’Inspection Frontalier dont les agréments portent sur les produits suivants

-  produit d’origine animale congelé destiné à la consommation humaine, HC T(FR),

-  produit d’origine animale réfrigéré destiné à la consommation humaine, HC T (CH),

-  produit d’origine animale sans condition de température destiné à la consommation humaine, HC T (NT),

-  produit d’origine animale congelé non destiné à la consommation humaine, NHC T (FR),

-  produit d’origine animale réfrigéré non destiné à la consommation humaine, NHC T (CH),

-  produit d’origine animale sans condition de température non destiné à la consommation humaine, NHC (NT).

 

Point d’Entrée Désigné (PED) – Services Vétérinaires, pour le contrôle des végétaux en provenance de pays tiers et destinés à l’alimentation animale (graines, tourteaux, céréales).

Poste d’Entrée Communautaire (PEC) – Service Régional de Protection des Végétaux.

Les ports de Brest et de Paluden sont agréés points d’entrée communautaires pour la réalisation des contrôles phytosanitaires portant exclusivement sur le bois.

Le port de Roscoff sera désigné Point d’entrée désigné (PED) pour le contrôle des produits biologiques en provenance du Royaume-Uni en cas de Brexit sans accord.

Bilan de la saison 2019 des escales de paquebots de croisières au port de Brest

mardi 15 octobre 2019

Débutée le 16 avril 2019, la saison des escales de paquebots de croisière au port de Brest s’est achevée le 4 octobre dernier avec l’escale du Nautica de la compagnie américaine Océania.

Sur l’ensemble de l’année, le port de Brest a ainsi accueilli 15 escales de croisières et 17 150 passagers. Ce chiffre est en hausse par rapport aux trois années passées (16 172 croisiéristes en 2018, 11 855 croisiéristes en 2017 et 6 862 croisiéristes accueillis en 2016). Il est à noter que deux escales de navires ont été annulées en raison de mauvaises conditions en mer sur les itinéraires les menant à Brest

Sur les différentes escales accueillies, sept navires sont venus en 2019 pour la première fois.

Parmi les faits marquants, la venue de la compagnie MSC Cruises qui a réalisé sa première escale en Bretagne avec son navire le Preziosa avec à son bord près de 3 500 passagers. Il est à souligner que sur les trois ports d’escale bretons, Brest est le seul port à pouvoir accueillir techniquement ce type d’unité à quai.

 La venue de la compagnie Disney Cruise Line avec son navire le Disney Magic est également à souligner. Une escale qui fut marquée par un dispositif de sécurité renforcé et ce afin d’accueillir dans des conditions optimales les 2 526 passagers américains dont plus de 1 000 enfants.

 La compagnie allemande Aida a également marqué son grand retour avec trois escales de 24 heures réalisées avec l’Aidaaura.

 Parmi les croisiéristes accueillis dans le port du Ponant, la clientèle allemande a été largement majoritaire (56 %), largement devant la clientèle américaine (28 %) et la clientèle britannique (15 %).

 Le temps de quelques heures ou d’une journée, les passagers ont eu l’occasion de découvrir la ville de Brest mais aussi de partir en excursion sur le Finistère. 34 % ont ainsi opté pour l’un des tours proposés par les compagnies. La découverte des villes de Quimper et de Locronan a largement été plébiscitée (43 %), devant la découverte des Abers (34 %), suivie des visites châteaux de Kerjean et de Trévarez (8 %).

 Bien que moins présente cette année, la clientèle américaine est celle qui en proportion a le plus souhaité partir en tours organisés. Près de 42 % des croisiéristes Américains, qui ont débarqué à Brest, sont partis en excursion à la découverte du Finistère, contre 32 % pour les Allemands et 12 % pour les Britanniques.

 Sur le plan des actions de promotion sur les marchés étrangers, le port de Brest a été très actif avec différentes opérations menées avec les ports de Lorient et de Saint-Malo : le Seatrade Cruise Global (Etats-Unis), le Seatrade Europe (Allemagne), un éductour à venir de 3 jours pour un tour opérateur spécialisé sur ce marché, un démarchage en fin d’année sur les Etats-Unis.

L’objectif est de continuer à accueillir de nouvelles escales sur les prochaines années.

Le port de Brest a participé au salon Offshore Energy

Salon-offshore-energy
vendredi 11 octobre 2019

Offshore Energy est le plus grand salon européen de l’énergie offshore qui réunit les secteurs de l’énergie offshore, du pétrole et du gaz, de l’énergie éolienne et marine. Plus de 550 exposants du monde entier ont présenté leurs nouveaux services, projets et produits innovants. Près de 12 000 professionnels ont visité le salon, pris part aux discussions stratégiques, aux sessions de conférences techniques axées sur l’avenir et aux développements techniques de l’industrie. Trois jours de travail en réseau et ensemble pour façonner l’avenir de l’énergie.

Bretagne Ocean Power est un réseau crée sous l’impulsion du Conseil régional et qui réunit l’ensemble des acteurs positionnés sur le développement des énergies marines en Bretagne qui ont décidé de travailler ensemble sous une même bannière pour une efficacité mise au service des projets industriels

 Salon-offshore-energy

Parc éolien en mer de Saint-Brieuc : l’espagnol Navantia retenu par Ailes Marines pour la construction des jackets

mardi 17 septembre 2019

Ailes Marines, en charge du développement, de la construction, de l'installation et de l'exploitation du parc éolien en mer de la baie de Saint-Brieuc, a sélectionné la société espagnole Navantia pour la fabrication des 62 fondations des éoliennes en mer qui équiperont le parc. A la clé : 250 emplois entre 2021 et 2023 sur le port de Brest.

 

 

Retrouvez l'article complet ici : https://www.bretagne-economique.com/actualites/parc-eolien-en-mer-de-saint-brieuc-lespagnol-navantia-retenu-par-ailes-marines-pour-la

Nouveau numéro de Vigie Mer disponible (129-130)

lundi 9 septembre 2019

La CCI métropolitaine Bretagne Ouest vous propose le numéro 129-130 de Vigie Mer, revue de presse économique, bi-mensuelle, sur les activités liées à la mer en Bretagne : sécurité et sûreté maritimes, naval et nautisme, ressources énergétiques marines, ressources biologiques marines, biotechnologies marines, environnement et aménagement du littoral, ports, infrastructures et transports maritimes.

Pour lire Vigie Mer N°129-130 (du 1er au 31 août), https://www.bretagne-ouest.cci.bzh/economie-et-territoires/revues-de-presse/vigie-mer

Les journées du patrimoine 2019 – port de Brest

lundi 9 septembre 2019

Le samedi 21 septembre, deux visites du port de commerce d’une durée de 2h45 sont programmées : l’une à 10h et l’autre à 14h30.

Rendez-vous au 46 quai de la Douane, dans l’ancien bâtiment de la CCI datant des années 20, un des rares du port à avoir échappé aux destructions de l’après-guerre.

Au programme : projection d’un film sur l’histoire du port de 1917-1970 avec des images d’archives de la Cinémathèque de Bretagne suivie d’une présentation du rôle de la CCI au port depuis 1851 (durée : 1h10) puis d’une visite guidée en car des installations portuaires (durée : 1h30. Pas de descente du car). L’occasion de voir de près les entrepôts frigorifiques, la nouvelle criée, les silos portuaires, la plateforme multimodale avec les conteneurs, et les formes de radoub de réparation navale tout en ayant des explications sur l’activité portuaire. Les enfants sont acceptés à partir de 12 ans, pièce d’identité obligatoire et pas de sacs volumineux.

Inscription obligatoire pour toutes ces visites.

https://www.bretagne-ouest.cci.bzh/actualites/journees-du-patrimoine-samedi-21-et-dimanche-22-septembre-demandez-le-programme